A Conflans-Sainte-Honorine, l’effroi des habitants après la mort d’un enseignant décapité « par un monstre »

Le professeur d’histoire-géographie avait été attaqué par certains parents après une intervention en classe sur la liberté d’expression en lien avec les caricatures de Mahomet. Le principal suspect a été tué lors de son interpellation.

           

https://www.facebook.com/lemonde.fr/posts/10159419504757590

Il faudra convoquer les parents qui sont allés protester parce qu’ils sont à la base de la culture rétrograde qui a envahi le pays et qui met l’enseignement et la liberté d’expression en danger en France. A mon avis ces parents devraient être obligés à retirer leurs enfants élèves de cet établissement vu que leur point de vue en ce qui concerne l’éducation de leurs rejetons est incompatible avec ce qu’offre l’école publique en France avec les conséquences tragiques que cette attitude peut comporter. Qu’ils inscrivent leurs enfants dans une école privée compatible avec leurs idées si ça existe. Au début d’une année scolaire les parents pour inscrire leurs enfants dans un établissement devrait signer une déclaration dans laquelle soit clairement explicité l’esprit de l’éducation en France et la liberté d’expression sur n’importe quel sujet, aucun n’étant tabou. Si les parents ont des tabous ou des restrictions concernant la morale ou la religion incompatibles avec l’offre éducative, que leur demande d’inscription soit refusée. Il faut mettre un verrou à la culture rétrograde qui jouit des avantages et privilèges qu’offre le pays d’accueil sans en accepter les droits, la culture et les devoirs.


+