« Comment allez-vous retrouver les étudiants dans un, deux ou trois mois ? En miettes »

« Je suis à bout, et vous pouvez me croire, je ne suis pas la seule. Nous, les étudiants, aimerions simplement être écoutés. Je n’accuse personne mais, après ça, vous ne pourrez plus dire que vous ne saviez pas. »

           

https://www.facebook.com/lemonde.fr/posts/10159523937227590

Y'en a certains vous méritez des claques. À aucun moment on a nié le fait que ce soit dur pour tout le monde et pas uniquement pour les étudiants.
Mais actuellement oui, nous sommes aussi en souffrance. Je ne comprends pas ce besoin systématique de se comparer aux autres tout le temps, de se sentir supérieur. Serrons nous les coudes non ?
Nous sommes tous en souffrance et y'a pas de compétition à savoir qui souffrira le plus entre un ouvrier ou un étudiant.

La quantité de travail qu'on nous demande de rendre, en plus de nos cours (on finit quasi tous les jours à 19h) est astronomique, on a énormément de mal à suivre sans décrocher. Plus le stress de l'avenir ? On fait un Master et pourquoi ? Avec ce corona on est même pas sûrs de trouver du boulot dans notre branche, et ne parlons pas du stage que certains camarades n'ont même pas encore trouvé en raison de la situation sanitaire. Bref avant de juger tournez votre langue plusieurs fois :) et surtout si vous ne le vivez pas, ne parlez pas. Merci.


Je compatis avec vous les etudiants. J’imagine tres bien l’isolement, la demotivation, le desespoir et s’entendre en plus reprocher d’etre egoiste, de ne pas penser aux autres etc. Je trouve ca lamentable. Les jeunes sont les plus lourdement affectes par le confinement et par la crise qui va suivre, c’est sur eux que repose l’avenir et pourtant ce sont les moins a risque. Et on leur demande de sacrifier leur vie sociale, leur chance d’etudier, leur chance de travailler, pour preserver des vies et des jobs qui les excluent.
Je serais revoltee. Mais en France aujourd’hui la revolte est un droit qui ne se partage pas. Chacun a le sentiment d’etre plus victime que les autres. C’est desesperant.
Pourquoi ne confine-t-on pas les personnes agees seulement qui sont les plus a risque de mourir du virus? Pourquoi est-il plus acceptable de contraindre la majorite de la population plutot qu’une petite partie?


+