« L’entretien avec l’agent de la CAF a été une humiliation » : Les bénéficiaires du RSA dans l’enfer des contrôles

La chasse aux fraudeurs aux prestations sociales s’est intensifiée ces dernières années avec les progrès informatiques. Certains bénéficiaires de ces aides vivent même une forme d’acharnement pour des erreurs ou des sommes prescrites.

           

https://www.facebook.com/lemonde.fr/posts/10159789685052590

Le niveau des commentaires est pitoyable. Le revenu universel, tout le monde y aurait droit de la naissance à la mort, même celui qui travaille. Le travail donnerait un salaire que le patron reverrait à la baisse puisque le travailleur serait déjà bénéficiaire du revenu universel. Comme c'est un revenu inconditionnel, moins de contrôle, moins de fonctionnaires ... Mais, il faudra le financer en supprimant les autres formes d'aides sociales comme les soins médicaux, l'enseignement, la justice, les pensions et autres. Donc les gens devront financer entièrement leur protection eux-mêmes par des contrats privés donc des primes à payer (l'assurance médicale aux USA est chère et couvre peu pour une grosse partie de la population). En outre ce revenu universel risque de créer une inflation qui finira par réduire à rien ce revenu et à côté les gens auront perdu leur sécurité sociale. Qui propose le RU, qui est une idée en vogue dans beaucoup de pays, ce ne sont pas spécialement des gouvernements de gauche. A l'heure actuelle, il faut bien comprendre qu'aucun cadeau ne sera fait à la population et aux travailleurs s'ils ne se battent pas pour cela ... Or, on est de plus en plus individualiste. Ce ne sont plus les gouvernements qui décident mais les décisions viennent du monde économique, et ceux qui dirigent le monde avec cette démocratie de façade, savent parfaitement s'entendre car ils estiment qu'ils sont d'une essence supérieure qui leur donne le droit de nous exploiter ... C'est ça la lutte des classes et contrairement à ce que Macron dit ça existe toujours. Aujurd'hui, nous sommes à une époque où les générations futures vivront moins bien et moins longtemps et même le fait d'avoir un diplôme ne met plus à l'abris.


+