Comment les talibans imposent leur marque en Afghanistan

L’apparition au grand jour de l’armée talibane a révélé le degré d’infiltration de la société afghane par ses fidèles. Remplis d’un sentiment d’invincibilité, ils sont désormais confrontés à la gestion des affaires de l’Etat.

           

https://www.facebook.com/lemonde.fr/posts/10160330575882590

Il est évident qu'en Afghanistan, l'occupation américaine n'était pas ressentie comme une libération, mais comme une occupation étrangère. L'occidentalisation timide n'avait débuté que dans les villes, les campagnes et petites villes restant encore très conservatrice. Dans ces conditions, sans parler d'infiltration, mais comment s'étonner que la prise de pouvoir par les Talibans soit ressentie plutôt comme une libération que comme un asservissement, d'autant plus que cette prise de pouvoir va pouvoir mettre un terme à 30 ans de guerres, souvent entre seigneurs ( ou saigneurs) de la guerre et trafiquants d'opium. L'argent américain a encouragé la corruption, le népotisme et les trafics en tout genre, et s'imaginer que l'on parachute la "démocratie" par en haut est un leurre évident.


+