L’attrait des Parisiens pour l’immobilier en Bretagne fait craindre l’émergence d’une « Breizh Riviera »

La hausse du nombre de résidences secondaires sur une partie du littoral breton inquiète. Les élus plaident pour davantage d’interventionnisme. Certains proposent d’instaurer un statut de résident.

           

https://www.facebook.com/lemonde.fr/posts/10160334363047590

Je vis en Bretagne. Ceux qui viennent de Paris pour acheter sont pour une partie des Bretons. Ceux qui vendent leurs maisons à des prix exorbitants aux Parisiens sont des Bretons et participent eux-mêmes à la spéculation. Il est bon de rétablir certaines vérités et de faire son auto critique. Personne ne les oblige.
Le plus grave dans cette situation c'est que cela devient très dur pour les jeunes de la région d'accéder à un logement alors que sur le littoral des appartements et des maisons sont vides plus de la moitié de l'année. Plus de logements également pour les travailleurs saisonniers.
Les gens qui achètent devraient avoir l'obligation d'occuper plus de 6 mois leur logement.


C est vrai et en même temps attention au fait de stigmatiser les parisiens dans leur ensemble avec les intitulés de ces articles. Bon nombre de franciliens n ont pas les moyens de s acheter une résidence secondaire et un certain nombre même pas principale .certains veulent déménager en province, tout simplement parce qu ils y ont grandi , y ont des 'attaches , par envie d un environnement moins urbains etc...et pour le climat.
Il y a des réactions quasi xénophobes avec des manifs ou des gens brandissent des pancartes avec des slogans tels que : Parisiens rentrez chez vous, vous êtes le virus ! Notamment au pays basque et c est relayé par certains médias. L ostracisme , les clivages et la haine de l autre battent leur plein .


Le stagiaire du Gorafi a encore frappé. La moyenne du nombre des résidences secondaires en France est de l'ordre de 10% sachant quand Bretagne on est à 13 point : Oulalala le vilain raz de marée, des très méchants Parisiens millionnaires qui rachètent la Bretagne et sa culture.
"Théorie du grand remplacement?".
Il y a les mêmes problématiques dans tout la France, des stations de montagnes et cela jusqu'au Pays Basque. Cela pourrait se nommer "conséquence et réalité de notre monde capitaliste"
Les projections de la population en Bretagne sont d'environ 20 000 nouveaux habitants par an dans le scénario le plus haut et cela jusqu'en 2040. Si le problème c'est l'augmentation des prix de l'immobilier c'est juste qu'en France en on ne vit toujours pas dans une nation communiste fait de kolkhoze.
Il faudrait poser la question aux élus Bretons sur leur manquement depuis 20 ans concernant l'habitat et le développement de ces quatre département.
Kenavo



Les écologistes sont dictatoriaux. Qu 'ils s ' en prennent aux promoteurs immobiliers qui pratiquent des prix exorbitants et habiment les paysages .Et qu jls réfléchissent un peu à l augmentation des prix. Certains bretons vendent leurs maisons hors de prix ,ce qui ne fait que faire flamber l immobilier. Des biens de vendent très chers,mais quo les vend? Qui fixe le prix? Un encadrement des prix permettrait aux gens qui travaillent en Bretagne d acheter. Tous les territoires français appartiennent aux français, chacun peut acheter où ils le souhaite et c "est très bien comme ça,ça s appelle la liberté en démocratie française. Franchement les écolos me déçoivent beaucoup. Ils vont faire un très mauvais score au prochaines présidentielle. Quel gâchis.


+