« L’Eglise a été façonnée à la fois par une forte présence de prêtres homosexuels et par un discours très hétéronormatif »

« En sacralisant le prêtre, l’Eglise en a fait un être à part, dégenré et désexualisé », relève Josselin Tricou. Dans son livre « Des soutanes et des hommes », le sociologue analyse la masculinité atypique de ceux que l’Eglise catholique place au sommet de sa hiérarchie.

           

https://www.facebook.com/lemonde.fr/posts/10160334284832590

La seule confession où les prêtres ne se marient pas et n’ont pas droit à une famille. Les autres chrétiens peuvent se marier : orthodoxes protestants etc …autres religions même chose Imam, Rabin etc …La vie monacale est autre chose parce qu’il s’agit du choix de vivre dans une communauté religieuse et non dans l’espace laïc. Les excès qui ont porté en leur temps à une rébellion d’où sont nés les protestants et autres confessions chrétiennes sont loin. Mais l’église catholique est aussi gérée et gouvernée par un État, le Vatican qui, réduit en apparence à un mouchoir de poche, étend ses possessions et son influence sur le monde entier. Il est difficile de croire que les choses puissent changer si ce n’est que les simples prêtres pourraient être autorisés au mariage et à la famille, exerçant une profession qui leur permettent de vivre mais ne pouvant pas accéder à la carrière ecclésiastique ni au gouvernement. En outre la possibilité désormais pour les homosexuels de se marier et d’avoir enfants et familles peut-être éloignera beaucoup d’homosexuels de la carrière sacerdotale vu que d’autres choix de vie désormais existent.


En même temps, avant l’avènement du Protestantisme, peu de civilisations avaient une classe sacerdotale "intégrée" dirais-je à l'ensemble de la société... Les vestales étaient vierges, les chamans Sibériens choisis si possible parmi les enfants atteints de cryptorchidie ou autres malformations génitales.... Le sacré a toujours eu du mal avec les possibilités sexuelles et reproductives ...
Bien que sans rapport apparent, ça m'a toujours intrigué... Et heu...
Il n'en a pas toujours été de même ! Jusqu'au XIéme siécle le clergé Celtique voyait ses prêtres entretenir des relations de concubinage en bon et due forme avec des "conhospitae", servantes de messe et dans les monastères Celtiques et tu avais des moines qui s'établissaient avec des moniales et élevaient leurs moinillons dans la foi selon la régle monacale dans des "monastères doubles"... Je crois que ça a changé au XIéme ou XIIIéme siécle en fait ! Mais avant les églises, y'avaient des maisons de "priéres" et sauf connerie de ma part, les femmes pouvaient y officier ( je crois que c'était pendant les persécutions mais j'ignore si elles pouvaient donner les sacrements ) ...


Eglise, refuge valorisant pour tous ces homos qui n'arrivaient pas à faire leur place dans un monde qui les refusait. Mais ça, c'était avant. Aujourd'hui, les gays font des études, sont intégrés dans tous les étages de la société, et n'ont plus besoin de l'Eglise pour trouver leur place. PAr ailleurs, les gigantesques erreurs de l'Eglise, son immense rigidité, son incompréhension totale du monde lui font perdre toute crédibilité, et elle se casse la figure à toute vitesse. Surtout qu'en face l'agressivité commerciale de l'islam, en plus toxique et considérablement moins élaboré niveau culture, lui fait perdre de nombreuses parts de marché. Et la démystification et l'information sur les immenses scandales sexuels montre une réalité terrible qu'elle ne peut plus cacher. Dommage, cette religion aurait pu offrir un sens, une paix, un idéal d'amour et de fraternité... à un monde désemparé, qui ne reconnaît plus ses racines, qui perd le nord... La responsabilité de l'Eglise est immense et terrible. Quel sera le monde à venir ?



notre église est emplie de prêtres homosexuels refoulés , nul ne peut le nier c'est un fait et ces hommes n'étant pas reconnu dans leurs sexualité , qui normalement prêche la tolérance et l'amour de son prochain , se voient bien souvent accéder aux plus haut poste de la hiérarchie . Mais non pour aider les fidéles homosexuels fréquentant l'église mais plutot pour en faires des bouc émissaires et les rejeter sous couvert d'une eglise archaïque et bien pensante . le vice et la vertue font ici bien souvent bon ménage. Bien que le vice , en soit ces dernières années bien plus présent mais chut on ne doit surtout pas le dire cela risquerait de nuire a certaines oreille bien chaste...


L'abstinence est un accès à la spiritualité. Il y a de simple raisons biochimiques. Maintenant, oui, un animal doit vivre sa liberté. Mais, il s'agit ici pour l'homme de quitter son animalité pour accéder à un état de conscience supérieur. Il est facile pour le faible de caractère de dire le contraire. Je suis faible, mais ne l'ai pas toujours été, et j'espère que cela changera. Chacun a le choix de sa méthode pour y arriver. La prostitution à facile de se vautrer devant tous, l'homme étant régit par son ventre et système endocrinien. Seul le préfrontal "cultivé" peut s'opposer au cerveau reptilien qui s'adonne au plaisirs sucrés de la décadence.


Et s il y a crise des vocations c est parce que depuis certain concile il leur a ete interdit d avoir femme et enfants, alors que cela leur etait autorisé avant. Depuis, des papes bornés perpétuent ce dogme stupide. Cela maintenait la femme au statut de creature peu frequentable, responsable de tous les maux, impure quand elle avait ses regles ou avait accouché!!! Pas mieux que les Ayatollahs!
Allez, hop, du vent les réacs, si vous disparaissez, vous l aurez bien cherché!
Je suis athée et face à tout ce dont les religions sont responsables en terme d oppression, de sang versé, de crimes abominables, j en suis fière!


Le célibat des prêtres est une colossale erreur et un non sens.
L'église voudrait que ses clercs se rapprochent d'un idéal de détachement qui n'est pas de dimension humaine. L'incarnation nous amène à composer avec notre dimension animale et c'est déjà une épreuve que d'arriver à l'humaniser. C'est-à-dire ne pas se laisser emporter par l'ambition, le pouvoir, la cupidité, l'avidité, l'argent, la luxure. Apprendre à tenter, accepter les erreurs, ne pas tout coincer, refouler à l'intérieur au risque que ça ressorte dans des déviances qui peuvent faire beaucoup plus de dégâts que les essais malheureux.
Notre monde montre bien que nous échouons largement dans tout ça. La cupidité, l'avidité l'emportent... avec l'appui de toute sorte de pasteurs douteux. Et le climat vient nous raconter que nous nous précipitons dans le mur.
Les institutions religieuses sont devenues des mélanges de médiocrités, de rivalités de pouvoir, bien loin des idéaux qu'ils sont censés animer.


Normal mdr l 'église et ses protocoles qui par les voix du seigneur obligeait à les marier à Dieu ??? comme si les prêtres pour leurs besoins sexuel, Dieu allait leur envoyer un ange pour satisfaire leurs plaisirs ??? surtout que les prêtres de l'époques comme de tout temps ne ce sont jamais privées de leur bien être et qu'il fallait toujours enfanter et soyons logique ... ils ont quoi dans le froc ??? donc comme tout humain et bien au bout d'un moment ca démange et si il n y avait pas de femmes et bien on se servait de sexe masculin


Dommage que les prêtres ne veulent pas révéler qu'ils sont, comme la Bible le dit, des pécheurs issus d'une humanité éteinte, passés en Jugement, et qui ont reçu Miséricorde de D.IEU qui leur a donné la chance de se racheter en venant parmi nous, appelés au Sacerdoce, mais ayant mille ans pour se racheter, au delà, ils sont hors épreuve de recours. Ils ne veulent pas le dire car ils préfèrent dire qu'ils sont "le dessus du panier" alors qu'ils sont l'inverse, des gens à qui le Ciel a été refusé, revenus pour avoir une chance de parvenir à la sanctification, à la condition qu'ils ne pèchent jamais, car s'ils pèchent ils refusent la Grâce que D.IEU leur a offerte et c'est impardonnable.


10º
My spirit pursuit (5)
When I saw Ren Jieling's MV"??????”, I realized that my spiritual essence is Korean. Even when I was Choi Jin-Sil, I still didn't know it!
Although I am a fan of Korean sports, taekwondo, and Arirang, I have never thought that South Korea’s thinking is world-class, but now I know that their spirit in reality exceeds their cultural summary. You can also enjoy a old north Korean film song "Pride of Hometown" to discover the excellent spirit that even Korean have never discovered it themselves.
It turns out that they are really different from what they are now and China, because they are a strong nation.


+