Faire payer l’entrée dans les parcs nationaux français ? Une idée émergente « délicate à assumer ...

« Il n’est pourtant pas anormal de payer son entrée dans un “musée” naturel comme on paye son entrée dans un musée d’art comme le Louvre. »

           

https://www.facebook.com/lemonde.fr/posts/10158563222117590

Voici le visage bientôt de moins en moins dissimulé de l'écologie néo-capitaliste si l'on laisse les choses suivre leur cours sans interroger, au même titre que l'on interroge nos systèmes de vies et de production, nos systèmes de redistribution et d'accès aux richesses (économiques certes, mais aussi culturelles, naturelles, et au savoir).

Voici l'avenir risqué dont les initiatives éco-touristiques, l'embourgeoisement des modes de vies écoresponsables et le voyage 2.0 font le jeu.

Voici la réalité auquel on doit dès aujourd'hui faire face pour préparer demain : après avoir saccagé le monde, les oligarchies et les plus aisés auront bientôt pour loisir de s'accaparer ses vestiges naturels en faisant de l'écologie, du voyage, de la proximité à la terre, bref, de la vie heureuse en somme une question censitaire.

Je suis outré par la direction qu'est en train de prendre la transition écologique si de telles mesures sont prises. Une fois encore, comme toujours, comme en 1789, comme en 1945, comme en 1968, les perspectives d'une révolution sont vites récupérées au bénéfice de ceux qui en étaient pourtant la cause même.


+