Pénuries de médicaments : Sanofi veut créer un leader des principes actifs pharmaceutiques

« Des clients reviennent vers l’Europe en nous disant : “On ne peut plus se fournir. Est-ce que vous pouvez nous en fabriquer plus ?” » En pleine crise du coronavirus, le groupe français veut réduire la dépendance de l’Europe à l’égard des importations asiatiques, notamment chinoises.

           

https://www.facebook.com/lemonde.fr/posts/10158607815392590

Cette "petite" crise sanitaire aura eut bien des effets positifs sur l'économie.
D'abord en démontrant une fois de plus la fragilité de la bourse, un pet de lapin et elle dégringole peut être pour revenir a un réalisme qui pourrait être salutaire en évitant l'explosion de la prochaine bulle de vide plein d'illusions.
Ensuite en démontrant les limites du flux tendu de toutes ces sociétés qui ne font plus de stock, la belle idée virtuelle qui vient de se fracasser sur le mur de la réalité économique : il manque une pièce pour faire une voiture constituée de milliers de pièces la chaîne doit s'arrêter et bonne chance pour la relancer !
Il faudra des mois pour tout remettre en place, ça va coûter, ça va coincer et tout ça pour un petit virus invisible que l'on ne voit même pas et dont on sait peut de choses.
Le bûcher des vanités ne fait que de commencer a brûler...


+