Marc Lazar : « Plus l’Italie fait nation face à l’épidémie plus elle s’éloigne de l’Union europée...

Tribune | Les Italiens vivent un intense moment patriotique mais se sentent abandonnés par leurs partenaires européens. Ils affichent une défiance croissante vis-à-vis de l’Europe, analyse l’historien Marc Lazar, craignant que ce pays soit encore une fois politiquement précurseur.

           

https://www.facebook.com/lemonde.fr/posts/10158715918392590

Faut dire que l'Europe dans la gestion épidémique est assez catastrophique, celle qui est censée "protéger" laisse en fait chaque état sans solution face a une urgence sanitaire et sociale, les italiens et les espagnoles étant aidés par les chinois qui envoient respirateurs masques et protections (pas ou peu de fournisseurs au niveau europeen : vive le mondialisme prôné par l'europe) ... Heureusement l'allemagne mieux préparée que les autres (pres de 40.000 cas mais 8/9 fois moins de morts qu'en france par exemple) a finalement accepté l'entre aide qu'elle se refusait il y a peu en accueillant les malades italiens et français dans ses hopitaux....

Pour mémoire chiffre officielle, en europe on compte 4 fois plus de morts en 1 mois d'épidémie qu'en chine en 4 mois... On ne peut pas dire au vu des résultats que l'Europe fut un rempart et une aide pour éviter la propagation du virus...

L'europe est juste un centre de reclassements pour politiciens ratés qu'ils surpaient! - et les faits sont en train de le démontrer... en sommes une inutilité couteuse !


+