11 commentaires

Malgré la Loi de 1905, le diocèse de Créteil (entre autres), va recevoir une aide financière pour compenser les pertes financières dues à la période du confinement. Et à l'Assemblée nationale on accepte une jeune femme portant le voile qui vient à la place de la Présidente d'une association étudiante, sans avoir prévenu. C'est comme çà ! Après çà, au point où on en est, la longueur des jupes, çà va devient un "détail de l'histoire" ! tout fout le cap sous cette présidence. Macron avait promis de présider "autrement", on peut constater que sur ce point, il a réussi et à foutu le bazar.

Link: http://www.vin3.org/index.php?c=article&cod=112314&lang=FR#vin3Comment-513845
----------------------

Laïcité Def : « Conception et organisation de la société fondée sur la séparation de l'Église et de l'État et qui exclut les Églises de l'exercice de tout pouvoir politique ou administratif, et, en particulier, de l'organisation de l'enseignement[2]. »
Il est donc fait état qu'il ne s'agit que de la séparation de l'Eglise et de l'Etat. Hors, il me semble qu'un catholique ne représente pas l'Eglise, la bible ou le Pape, de même qu'un musulman ne représente pas l'islam, un Immam ni le Coran.
Il y a des catholiques, des protestants et des athés dans l'hémicycle. Lesquels croyant peuvent peut être porter une croix ou autre sur eux. En revenche, pas de musulman(e). Pas de voile. Le voile ne représente qu'un choix personnel. Il ne représente en rien l'Islam radical ni le terrorisme.
Il faut arrêter avec ce faux problème du voile qui revient systématiquement lorsqu'il faut aborder de vrais problèmes, bien réels et cruciaux pour des millions de personnes.


Link: http://www.vin3.org/index.php?c=article&cod=112314&lang=FR#vin3Comment-513854
----------------------

Je trouve également malvenu d’arborer une appartenance religieuse dans une institution républicaine. La république autorise le citoyen à avoir une religion et pratiquer un culte. Soit. Pour autant, la république s’adresse au citoyen et sa législation ne tient pas compte des particularités religieuses de tel ou tel quand elle a à lui rappeler ses devoirs.
Je trouve dommageable que l’individu ne puisse pas faire de distinguo entre le « moi croyant » et le « moi citoyen » au point de se sentir offensé quand on s’adresse à sa citoyenneté en faisant fi de ses croyances.
Les français ont pourtant versé leur sang pour que la loi républicaine prime sur la loi religieuse et je le ressens comme un déni provoquant quand on arbore une tenue religieuse dans un espace on ne peut plus symboliquement républicain.
Ok, la loi l’autorise. Mais qu’en est-il de la décence et du respect dû à ce combat qui nous a faits républicains français ?
Il me semble qu’il y a un problème gigantesque entre ceux qui sont habités par cette histoire typiquement française et d’autres qui pensent qu’être citoyen, c’est juste rester dans les lois.


Link: http://www.vin3.org/index.php?c=article&cod=112314&lang=FR#vin3Comment-513850
----------------------

La liberté ne se termine pas simplement en étant libre, mais va au-delà pour ce qu'elle implique. La responsabilité est le cruciale décisif en la matière.

Maryam Pougetoux prétend que son voile ne doit pas être considéré comme un symbole politique, mais plutôt comme une liberté personnelle dénuée de tout contenu qui le transcende.

La laïcité française estime que les individus doivent s'accorder sur un ensemble de valeurs, d'autant plus que la religion et ses symboles de mobilisation ont un effet néfaste sur l'État et la société à propos d'une expérience historique que la France ne veut pas répéter, donc l'expression d'appartenance à (les petites identités) dans les lieux officiels et au travail (en dehors du secteur privé) en France est inacceptable... Le hijab, le turban hindou, la robe juive, la croix commune, la croix gammée nazie ... etc sont interdits ...

L'histoire ne s'arrête pas à la liberté, il y a une responsabilité sociale que la loi française présume qu'elle doit respecter, et elle est stricte à cet égard.

Je pense que le système français traite de manière responsable les individus, malgré sa «cruauté» envers les individus qui ne veulent pas s'exprimer en dehors du système religieux (la petite identité) auquel ils doivent allégeance aux dépens de l'identité collective française.

Si Pougetoux croit que son costume religieux est (non religieux) et dépourvu de religion en soi, alors elle est naïve, et si elle sait que cela est lié à une phrase missionnaire culturelle, politique et historique, alors elle est malveillante, et dans les deux cas elle est responsable de ce qu'elle veut montrer, dire ou faire.

L'expression du symbole religieux est une tentative de mobiliser les partisans et de discerner les opposants, et c'est un signal à tous les résidents pour (exprimer vos identités et affiliations auxquelles vous devez allégeance, et montrons l'étendue de notre différence et de notre retard).

Le voile - comme la robe des femmes ultra-orthodoxes, par exemple, ou la robe des religieuses chrétiennes - est une affirmation d'une différenciation historique entre un homme et une femme, et d'un héritage coercitif, masculin laid, laid et vil ... et une tentative de coexister avec des femmes avec ces costumes pour dire que c'est "une liberté personnelle dépourvue d'autres contenus". C'est une coexistence avec l'infériorité, et la dignité est humaine, et c'est ce que la République française ne doit jamais respecter ni tolérer.


Link: http://www.vin3.org/index.php?c=article&cod=112314&lang=FR#vin3Comment-513848
----------------------

Le voile qui voile la femme musulmane ou les problèmes du peuple français ?

des entreprises ferment, des vagues de licenciements...

1 chiffre attendu record du chômage bientôt

Des millions d'élèves sans continuité pédagogique depuis des mois...

Des milliers d'étudiants en souffrance

Le covid tue chaque jour...

Crise de l'hôpital...

on vit 1 crise sanitaire, médicale, économique, éducative et sociale...

Et le sujet d'actualité le plus débattu est :
1 étudiante voilée élue d'un grand syndicat national peut elle s'asseoir sur 1 chaise d'une des petites salles du parlement pour parler de la précarité des étudiants en France alors que la loi le lui permet ?

Quel détournement et quelle diversion !

Tout le monde s'engouffre dans la brèche.

Reparlons des vrais sujets et refusons ce faux débat qui nous éloigne des vraies préoccupations.

Rester dans 1 débat imposé est la plus grande erreur stratégique et 1 insulte à notre intelligence


Link: http://www.vin3.org/index.php?c=article&cod=112314&lang=FR#vin3Comment-513853
----------------------

Entendons-nous. Tout député a le droit de quitter une salle de l'Assemblée à tout moment. L'Assemblée n'est pas une prison. Cependant, le faire de manière groupée, spectaculaire, méprisante, avec des arguments mensongers déversés en boucle dans les médias, invoquant la laïcité qui interdirait le voile, alors que justement, elle le permet, tout cela mériterait une véritable sanction. Car ces propos sont islamophobes, et contribuent à tromper le public sur le sens de la loi de 1905. Comment peut-on accepter que des députés contribuent aussi régulièrement à la désinformation générale concernant une loi de l'Etat, a foriori une loi aussi importante que la loi de 1905 ? Tous ces propos sont de l'islamophobie pure et simple. Si nous étions dans un Etat de droit, le Président de l'Assemblée devrait sanctionner ces députés, et leur imposer un rappel à l'ordre, et une retenue sur salaire.

Link: http://www.vin3.org/index.php?c=article&cod=112314&lang=FR#vin3Comment-513846
----------------------

Pour le débat . Je suis foncièrement contre le port du hidjeb mais c est aussi une réalité dans beaucoup de pays. Et paradoxalement a toutes les doctrines ca a eu aussi un effet libérateur pour des millions de femmes dans les pays musulmans et non musulmans qui leur ont permis de sortir de faire des études et de travailler. Par la je veux dire que soit on l’admet comme une réalité soit on crée une véritable séparation des sociétés qui sont inconciliables le sujet est complexe , il s expliquent aussi très bien car l idéologie a fait sont chemin....pour laisser la place a un phénomène social . Sujet très complexe laissons les spécialistes trancher

Link: http://www.vin3.org/index.php?c=article&cod=112314&lang=FR#vin3Comment-513849
----------------------

De tout cœur avec eux , laïcité dans les lieux institutionnels, et aucun signe religieux dans les lieux institutionnels, et s’il le faut renforcer les règles dans ce sens ! nous sommes dans une République laïque !. Liberté aux adeptes des religions de porter croix , kippa et voile mais ailleurs .Quant à l’UNEF je ne savais pas que ce syndicat dans lequel j’ai milité jadis ,après avoir défendu durant des décennies les droits des femmes , la contraception et l’IVG ,avait viré de bord car quand on se fait représenter par une femme qui met le voile pour son impureté qu’en est il de l’égalité des sexes ?Je serais curieuse de savoir ce qu’en pense cette jeune femme !

Link: http://www.vin3.org/index.php?c=article&cod=112314&lang=FR#vin3Comment-513852
----------------------

Ceux qui disent qu'il s'agit d'une provocation,je me demande bien s'ils connaissent ce que c'est qu'une provocation.
Comment peut-il être de la provocation quelque chose dont on a l'habitude de le faire même quand on est seul dans un désert et qui est pratiqué par des millions de personnes ?
Les français quand ils sont chez nous en Afrique,ils portent jamais du grand boubou ou du bonnet,mais ils s'habillent à l'européenne (y compris les femmes qui s'habillent autrement que la majorité des femmes musulmanes),et ça n'a jamais posé problème,car aucune loi n'interdit tout cela.
Alors pourquoi quand on fait ça dans l'Assemblée les gens sont vexés alors qu'il n y a aucun texte qui interdit cela?
C'est pourquoi connaître ses propres textes est important,qui semblent être ignoré même par certains législateurs.
Par contre, à partir du moment où ces derniers adoptent une autre loi interdisant le voile, personne ne doit rentrer voilée dans l'hémicycle.
C'est aussi simple que ça.


Link: http://www.vin3.org/index.php?c=article&cod=112314&lang=FR#vin3Comment-513844
----------------------

Je ne comprends pas pourquoi on se prend toujours la tête depuis le siècle dernier sur le port des signes religieux extérieurs. Une grande partie des femmes en Europe portait le voile pour diverses raisons. Ce n’est qu’à la fin du XIXe siècle où le voile est tombé peu à peu de la tête des femmes pour se porter sur leurs épaules. Même si on est dans une République laïque, l’état n’a pas le droit d’intervenir en matière religieuse. La religion est une affaire privée. En France, aucune loi n’interdit le port de signes religieux dans l’espace public, sauf pour la burqa et la niqab. Le hijab et le burkini sont autorisés dans l’espace public en France.
Aucune loi n’interdit à une femme voilée ou portant tout autre signe religieux (croix, etc) d’accompagner des enfants lors d’une sortie scolaire, sauf aux parents volontaires participant à des activités d’enseignement se déroulant en classe. En effet, la neutralité religieuse et l’interdiction du port de signes religieux dans les écoles, les collèges ou les lycées, s’appliquent aux enseignants, employés de la fonction publique, aux élèves et aux parents volontaires participant à des activités d’enseignement.
En ce qui concerne le port du voile dans l’assemblée nationale, le règlement de l’institution n’interdit pas le port du voile aux visiteurs et participants des commissions.
Personnellement, je pense qu’il n’y aurait pas autant de polémique, si une none aurait été accueillie par les députés. Il n’y a non plus aucune polémique lorsqu’on voit des nones ou des moines se promener dans les rues ou se baigner à la plage.
Personnellement, les députés à l’origine de la polémique devraient être sanctionnés pour propos injurieux ou racistes, trouble à l’ordre ou au bon déroulement des débats.


Link: http://www.vin3.org/index.php?c=article&cod=112314&lang=FR#vin3Comment-513851
----------------------